Mon macérât d’ail

Vous avez remarqué que j’utilise régulièrement le macérât d’ail pour les assaisonnement de mes crudités, voici la recette :

ce qu’il vous faut :
– 2 litres d’huile d’olive de vierge de premières pression à froid AOC ou Bio
– 1 tête d’ail
– 1 bouteille avec un large goulot

Peler la gousse d’ail, coupez chaque gousse en deux.
Déposez les gousses d’ail dans la bouteille.
Remplir la bouteille avec les deux litres d’huile d’olive.
Mettez le bouchon. (celui-ci peut sauter sous l’effet de la macération!)
Laissez macérer 15 jours avant la première utilisation. transvaser dans une petite bouteille que vous mettrez au frigidaire. Vous pouvez rajoutez quelques gouttes de citron, antibactérien.

– L’ail contient des composés sulfurés (souffre).
– Il contient aussi des antioxydants comme des flavonoïdes et des tocophérols.
– Il contient aussi des saponines.
– L’ail contient entre autres des minéraux et des oligo-éléments, pour ne citer que ceux-là : du calcium, du cuivre, du brome, du magnésium, du phosphore, du potassium, du sélénium, du souffre, du zinc, du fer ; mais aussi des (pro)vitamines : provitamine A, B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, C, E.
– L’ail est antiseptique, anti-inflammatoire, anticholestérol, anti-oxydant, anti-athérosclérose, anticoagulant, antibiotique, anti-hypertenseur, anti-tumoral…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *